L'ancien blog du JHP

Conomor, début et fin d'une légende

8 Mars 2014 , Rédigé par JHP Publié dans #séances, #28mm, #Dux Bellorum, #Moyen Age, #Arthur, #Antiquité tardive

Conomor, début et fin d'une légende
Conomor, début et fin d'une légende

Rome est tombée depuis 80 ans, environ. En Armorique, des nouveaux venus s'installent sur les vestiges de la civilisation conquérante, désormais vaincue : les Bretons.

Héritiers des traditions celtiques insulaires, ils se réclament de la civilisation romaine. Leurs chefs vont s'installer dans les cités et s'appuyer sur les administrations résiduelles, en grande partie religieuses, pour asseoir leur autorité sur de nouveaux territoires. C'est ainsi que naissent sur la péninsule la Cornouaille et la Domnonée, dont les noms rappellent ceux de leurs contrées d'origine.

Conomor, début et fin d'une légende

Conomor est le comte du Léon et du Poher (pays situé autour de Vorgium, aujourd'hui Carhaix, au cœur de la péninsule armoricaine). Il régit également la Domnonée, depuis la disparition mystérieuse, et opportune, de son roi Iona. Le fils de Iona, Judual, demande alors l'aide du roi des Francs Childebert afin de reconquérir le trône de son père et détruire l'usurpateur.

Conomor, début et fin d'une légende

En effet, Conomor, s'il a jamais existé, est présenté comme un monstre. Il aurait assassiné six épouses (en fait, la dernière, Ste Tréphine, avait survécu à sa décapitation, et leur fils, St Trémeur, ayant subi le même sort, n'aura de cesse de se venger). Conomor sera excommunié lors du concile du Méné Bré, et c'est en qualité de Prince maudit qu'il conduira ensuite ses hommes à la guerre. Il est donc logique que Judual ait reçu l'aide de St Samson pour faire triompher le Droit face au Tyran.

Néanmoins, ces faits, historiques et hautement indiscutables, n'ont jamais pu être vérifiés : l'époque reste lointaine, et les textes rares.

La rencontre a lieu dans l'actuelle commune de Plounéour Ménez, aux alentours de 555. L'abbaye du Releq marquerait l'emplacement de la bataille.

Nous utilisons la règle Dux Bellorum pour rejouer cette bataille. Conomor bénéficie de l'aide d'alliés insulaires (irlandais et Pictes), alors que Judual compte parmi ses rangs un contingent franc. Le duel sera à mort.

Le déploiement initial, du côté de Conomor

Le déploiement initial, du côté de Conomor

Les lignes "chrétiennes"...

Les lignes "chrétiennes"...

...face au Diable sur son cheval...

...face au Diable sur son cheval...

...épaulé par des sauvages des îles

...épaulé par des sauvages des îles

La bataille s'engage
La bataille s'engage
La bataille s'engage

La bataille s'engage

Au clacissisme de la manoeuvre...

Au clacissisme de la manoeuvre...

...s'ajoute comme un parfum de soufre...

...s'ajoute comme un parfum de soufre...

...difficilement contré par la Sainte Présence de Samson

...difficilement contré par la Sainte Présence de Samson

Chaque camp s'observe...
Chaque camp s'observe...

Chaque camp s'observe...

...pour passer aussitôt à l'action
...pour passer aussitôt à l'action

...pour passer aussitôt à l'action

Conomor sera vaincu, et Tudual recouvrera la couronne de Domnonée.

La partie s'est déroulée comme l'avait prédit la légende.

Conomor, début et fin d'une légende

Partager cet article

Commenter cet article