L'ancien blog du JHP

La Praya, 16 avril 1781

31 Mai 2014 , Rédigé par JHP Publié dans #séances, #naval, #Trafalgar, #1:1200, #guerre d'indépendance américaine

Les treize colonies d'Amérique ont déclaré leur indépendance en 1776. Mais George III ne l'entend pas de cette oreille, et les renforts britanniques affluent sur le nouveau continent. Les Insurgés cherchent un appui à l'extérieur, en Europe.

C'est ainsi que Benjamin Franklin traverse l'Atlantique. La France rentre en guerre contre l'Angleterre le 6 février 1778. Les premiers combats se portent sur la mer.

Benjamin Franklin est présenté à Louis XVI

Benjamin Franklin est présenté à Louis XVI

L'Angleterre est déjà en guerre contre les Provinces-Unies, qui avaient l'audace de commercer avec les Insurgents. Opportunistes, les Anglais décident de saisir la colonie hollandaise du Cap, en Afrique Australe.

Côté Français, les instructions de Louis XVI étaient claires : "Le Roi, en laissant ses généraux les maîtres de déterminer les opérations qu'ils estimeront les plus utiles et les plus glorieuses à ses armes, leur prescrit d'attaquer les Anglais séparés ou réunis partout où il sera possible de le faire...".

Louis XVI et Suffren

Louis XVI et Suffren

La Praya, 16 avril 1781

Pierre-André de Suffren quitte Brest avec 6 vaisseaux le 22 mars 1781, en compagnie de l'escadre de De Grasse destinée aux Antilles. Ils se séparent au large du Portugal. Suffren continue vers le Cap de Bonne Espérance, pour rallier ensuite l'Inde.

Arrivés aux îles du Cap-Vert pour y faire de l’eau, les Français découvrent fortuitement l’escadre anglaise du Commodore Johnstone en route pour Le Cap. Suffren n'hésite pas, et pénètre dans la baie pour foudroyer les vaisseaux ennemis.

Pour nous, il est temps de faire place au jeu.

Les îles du Cap Vert. La Praya est tout au Sud,

Les îles du Cap Vert. La Praya est tout au Sud,

Les Anglais au mouillage, bout au vent

Les Anglais au mouillage, bout au vent

Les Français s'approchent...
Les Français s'approchent...

Les Français s'approchent...

Les Anglais manoeuvrent pour répondre aux agresseurs
Les Anglais manoeuvrent pour répondre aux agresseurs

Les Anglais manoeuvrent pour répondre aux agresseurs

La Praya, 16 avril 1781
La Praya, 16 avril 1781

Comme dans la réalité, les vaisseaux de Suffren infligent de nombreux dégâts aux Anglais qui répondent coup pour coup. Bataille indécise, mais ayant un très grand impact stratégique : l’escadre britannique mettra quinze jours à réparer, ce qui permet de renforcer la place hollandaise du Cap.

Suffren continuera vers l'Inde. Les Anglais le surnomment déjà l'Amiral Satan.

La Praya, 16 avril 1781

Partager cet article

Commenter cet article