L'ancien blog du JHP

Les murs de Washshukanni

3 Mai 2014 , Rédigé par JHP Publié dans #15mm, #séances, #Art de la Guerre, #Age du bronze, #Proche-Orient

 Les murs de Washshukanni

Au XIVème siècle avant notre ère, entre les empires égyptiens et hittites, le Mitanni est un vaste territoire sur laquelle cohabitent de nombreuses cités états.

Les lettres d'Amarna dévoilent les contacts étroits qu'entretenait alors le Mitanni avec l'Egypte. L'une des princesses mitanniennes, elle-même fille d'une princesse égyptienne, avait d’ailleurs épousé Amenhotep III.

Sur le plan intérieur, Tushratta a su rétablir la stabilité après que son prédécesseur Artashumara fut assassiné lors d'une obscure révolution de palais.

Ne reste alors que le problème hittite. Nous sommes aux alentours de 1260 avant notre ère.

 Les murs de Washshukanni
 Les murs de Washshukanni

Souppilouliouma est l'un des plus importants empereurs hittites. Il réforma complètement l'administration et l'armée, et poursuivit la politique de consolidation de l'Empire. Conquérant, il l'agrandit considérablement tout en créant un Empire durable.

Profitant des troubles à la cour du Mitanni après la mort d'Artashumara, les Hittites lancèrent une campagne militaire en Syrie. Le Mitanni appela à l'aide son allié égyptien, qui ne répondit pas.

L’envahisseur hittite était parvenu sous les murs de la capitale, Washshukanni.

L'arrivée des Hittites...

L'arrivée des Hittites...

...qui passent aussitôt à l'offensive
...qui passent aussitôt à l'offensive

...qui passent aussitôt à l'offensive

Les chariots du Mitanni les attendent

Les chariots du Mitanni les attendent

Alors que la garnison de Washshukanni s'inquiète

Alors que la garnison de Washshukanni s'inquiète

 Les murs de Washshukanni
Les Hittites chargent, faisant décrocher leur adversaire

Les Hittites chargent, faisant décrocher leur adversaire

Les combats se rapprochent du Tell

Les combats se rapprochent du Tell

La furie est générale
La furie est générale
La furie est générale

La furie est générale

et seule la capitale semble pouvoir résister
et seule la capitale semble pouvoir résister

et seule la capitale semble pouvoir résister

 Les murs de Washshukanni

Effectivement, sur notre table, l'armée du Mitanni est enfoncée, et ne reste plus qu'un groupe de chariots aux pieds de la capitale. Un peu comme ce qui a du se passer à l'époque.

Effectivement, malgré son armée superbe articulée autour de ses nombreux chars de guerre, le Mitanni ne survivra pas longtemps aux coups de son puissant voisin hittite. Le Nord de la Syrie tombe sous domination hittite, alors que la ville d'Assur, auparavant vassale du Mitanni, prend le contrôle d'une grande partie du royaume moribond.

L'Assyrie rentre dans la cour de l'Histoire.

Partager cet article

Commenter cet article