L'ancien blog du JHP

Gettysburg, le 1er juillet 1863

21 Juin 2014 , Rédigé par JHP Publié dans #jeu sur carte, #séances, #Sécession

Le jeu d'Histoire est un loisir très riche, non seulement par les époques parcourues, mais également par les supports offerts. Si le JHP s'est affirmé au fil du temps comme un club de "pousseurs de figurines", il n'oublie pas les pions en carton et les cartes en papier.

Gettysburg, le 1er juillet 1863

Notre choix s'est posé sur Gettysburg, l'une des cinq batailles proposées par la règle "Across Five Aprils", de feu Victory Games. La règle est classique, et facile d'accès pour les débutants. Sur une carte avec hexagones très détaillée s'affrontent des pions disposant chacun de leurs facteurs de combat, de défense et de mouvement. Les divisions sont activées les unes après les autres par un tirage au sort qui engendre une sorte de brouillard de guerre. De plus, un camp peut se voir dans l'obligation d'attaquer immédiatement les ennemis à proximité, ce qui peut provoquer des actions irréfléchies, avec des résultats pas toujours désirés. Les combats sont réglés simplement, grâce à l'habituel rapport attaque/défense influencé par le lancer, plus ou moins heureux, d'un dé.

La bataille de Gettysburg est la bataille la plus lourde de la guerre de Sécession. Elle aura duré trois jours, pour aboutir à la victoire de l'Union. Le JHP n'existait pas lors de ces évènements tragiques. Voyons sa relecture de l'Histoire...

Gettysburg, le 1er juillet 1863
Le Nord est la partie la plus éloignée de la carte,

Le Nord est la partie la plus éloignée de la carte,

...et le déploiement se voudrait conforme à l'Histoire

...et le déploiement se voudrait conforme à l'Histoire

mais une main agile sait placer ses pions...

mais une main agile sait placer ses pions...

...minutieusement...

...minutieusement...

et les pions gris fixent, encerclent et écrasent les bleus en se rapprochant de Gettysburg.

et les pions gris fixent, encerclent et écrasent les bleus en se rapprochant de Gettysburg.

Les divisions Heth et Pender enveloppent la droite nordiste par le Nord. Les renforts de Reynolds, se positionnant au Sud, ne peuvent ni s'opposer à cette manœuvre ni empêcher la jonction avec la division Rodes du IIème corps d'Ewell. Le 1er corps nordiste est ainsi encerclé et détruit en rase campagne, ne laissant plus rien pour empêcher les troupes sudistes de progresser vers Cemetary Ridge, sous le couvert de la division Early qui bloquera le XIème corps d'Howard, en lui infligeant de lourdes pertes.

Gettysburg sous contrôle sudiste

Gettysburg sous contrôle sudiste

Tout cela s'est joué en une seule journée, simulée. L'arrivée de Slocum n'a absolument pas permis de changer la donne. L'armée nordiste est irrémédiablement battue et doit faire retraite. Elle laisse environ 4000 tués et blessés, 6000 prisonniers contre 2000 tués et blessés pour l'armée de Lee.

Et notre petite histoire, cette fois encore, n'a pas rejoint la Grande.

Le général (US) George Meade entouré son état-major, se préparant à remettre son épée au général Lee (version du JHP)

Le général (US) George Meade entouré son état-major, se préparant à remettre son épée au général Lee (version du JHP)

Partager cet article

Commenter cet article