L'ancien blog du JHP

Les pillards d'Afamya

1 Juin 2014 , Rédigé par JHP Publié dans #Dux Bellorum, #15mm, #Moyen Age, #Proche-Orient, #séances

Les pillards d'Afamya

La cité d'Afamya, l'Apamée classique, est au cœur des routes caravanières qui relient les cités côtières aux villes de l'intérieur de la Syrie.

Nous sommes en 1100. Khalaf ibn Mulaîb est l’émir d'Afamya, sous la protection des Fatimides d'Egypte. Alors que les états croisés le laissaient dans une paix relative, les relations avec les Seldjoukides, qui l'avaient déjà chassé du pouvoir en 1091, étaient tendues. Khalaf avait en effet un travers : profitant de la situation privilégiée de sa ville, il pillait toutes les caravanes qui passaient à proximité.

Les pillards d'Afamya

Le scénario que nous avons joué retrace l'une de ces attaques. Une caravane, sous faible escorte, est en chemin pour la ville de Shaizar, sur la route d'Alep. Son émir, Mushid, a préparé une troupe pour recueillir le convoi, car des pillards viennent d'être signalés.

La caravane en marche

La caravane en marche

Bien qu'elle ait plutôt été développée pour le haut moyen-âge européen, nous avons utilisé la règle Dux Bellorum, éditée par Osprey. Les deux armées ont été composées en reprenant les types de troupes proposés sur un budget identique : les pillards comptent des cavaliers légers et des guerriers, alors que les "gentils" disposent de cavaliers (dont les chameliers), de lanciers (les shieldwalls de la règle) et d'infanterie légère. L'objectif est clair : s'approprier la caravane.

D'un côté, Mushid et ses troupes

D'un côté, Mushid et ses troupes

De l'autre, les pirates de Khalaf

De l'autre, les pirates de Khalaf

Et au centre, la caravane
Et au centre, la caravane

Et au centre, la caravane

Les pirates chargent immédiatement le convoi, et récupèrent une grande partie du butin
Les pirates chargent immédiatement le convoi, et récupèrent une grande partie du butin

Les pirates chargent immédiatement le convoi, et récupèrent une grande partie du butin

Mais la garnison de Shaizar hésite à en découdre

Mais la garnison de Shaizar hésite à en découdre

Seul Mushid s'élance. Il finira par sauver la moitié de la caravane.

Seul Mushid s'élance. Il finira par sauver la moitié de la caravane.

Entouré d'ennemis, Khalaf périt (logiquement) en 1106 sous la lame d'un Assassin. Cet épisode n'est que l'une des petites anecdotes qui ont ponctué (et qui continuent encore de nos jours) l'histoire extraordinaire de la cité d'Apamée.

Les pillards d'Afamya

Partager cet article

Commenter cet article