L'ancien blog du JHP

Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg

7 Septembre 2014 , Rédigé par JHP Publié dans #public, #CSAM, #15mm, #Age of Reason, #guerre de 7 ans

Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg

Le 10ème salon Amarrage s'est tenu le samedi 6 septembre 2014 à Brest.

Ce salon était l'occasion de présenter aux ressortissants du Ministère de la Défense affectés sur Brest et Lorient et à leurs familles les différentes prestations et activités proposées dans la Base de Défense.

Le JHP, en tant que membre du CSAM, y était présent comme les années passées.

Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg

Sur notre stand, cette fois, pas de partie d'initiation pour le public. La démonstration se faisait sur une grande table, sur laquelle certains de nos membres rejouaient la bataille de Reichenberg en 1757 sur la règle Warfare in the Age of Reason.

Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg

La table de peinture sur figurines, toujours fidèle, a su encore une fois captiver les visiteurs.

Mais revenons à Reichenberg...

Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg

Ce scénario, nous l'avions déjà joué auparavant. Au début de la campagne de Prague, le corps prussien du maréchal von Bevern atteint le secteur défendu par les généraux autrichiens Königsegg et Lacy. Le choc a lieu à Reichenberg. Si l'oeil du scénariste et les joueurs avaient sans doute changé, le déploiement sur la table était, comme il se doit, conforme à la réalité historique.

Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg
Amarrage 2014, de Brest à Reichenberg
Les Autrichiens sur les hauteurs, prêts à accueillir l'armée prussienne

Les Autrichiens sur les hauteurs, prêts à accueillir l'armée prussienne

Du côté prussien

Du côté prussien

Les Prussiens s'avancent

Les Prussiens s'avancent

Les Autrichiens restent confiants

Les Autrichiens restent confiants

Mais la colline est contournée par la cavalerie prussienne

Mais la colline est contournée par la cavalerie prussienne

alors que l'infanterie monte à l'assaut

alors que l'infanterie monte à l'assaut

Les Autrichiens seront défaits aux points. Historiquement, sous la menace combinée de Von Bevern et de l'irruption de von Schwerin sur leurs arrières, ils ont été forcés de se replier, et ont du abandonner la région aux Prussiens.

Partager cet article

Commenter cet article

jlq 07/09/2014 19:57

conforme à la réalité historique ;-(