L'ancien blog du JHP

Arturus Rex (s'approche)

18 Août 2013 , Rédigé par JHP Publié dans #public, #28mm, #Arthur, #DBA

Comme présenté sur l'article précédent (http://jhp29.over-blog.com/arturus-rex) nous nous rendrons donc samedi 24 et dimanche 25 août en grand équipage au Château de Comper en Brocéliande, pour y participer au "Week-end Moyen à Jeux" proposé en ses murs par le Centre de l'Imaginaire Arthurien (que les initiés surnomment "le CIA").

(http://centre-arthurien-broceliande.com/ai1ec_event/moyen-a-jeux/?instance_id=185)

Arturus Rex (s'approche)

Le CIA propose toute l'année la visite du château et des expositions sur le thème Arthurien. S'y ajoutent l'été des animations spécifiques chaque week-end, comme celui-ci qui regroupe des jeux de société, de rôle, de plateau ou comme nous de jeu d'histoire à figurines proposés au public.

En ce qui nous concerne, nous avons choisi de proposer une bataille "d'initiation" sur le thème Arthurien, ou tout au moins sur le peu que nous savons de ce début des "âges sombres" ; l'empire romain s'est effondré, la province de (Grande) Bretagne s'est repliée sur elle-même et s'est fragmentée en une multitude de faibles royaumes. Les richesses qui y subsistent attirent la convoitise des pillards barbares, et les saxons commencent à déferler sur la grande île (poussant une partie de ses habitants à émigrer en (Petite) Bretagne). Les petits rois anglais s'unissent souvent trop tard pour affronter les envahisseurs et sont vaincus individuellement ("jusqu'à ce que Arthur n'intervienne", bien sûr).

Des saxons!!! Pas vraiment les voisins que l'on rêve d'avoir, mais bon...

Des saxons!!! Pas vraiment les voisins que l'on rêve d'avoir, mais bon...

Arturus Rex (s'approche)

Notre objectif est de faire jouer les visiteurs, afin de leur faire "toucher du doigt" (au sens propre) notre loisir, c'est pourquoi nous avons choisi une règle de jeu simple et rapide que nous pratiquons fréquemment entre nous : DBA (De Bellis Antiquitatis, "Des batailles Antiques").

Souvent décriée en France précisément pour sa simplicité, elle offre pourtant une bonne représentation (quoique un peu abstraite) des batailles de l'Antiquité et du Moyen Age (avec plusieurs centaines de listes et variantes d'armées, il y en a pour tous les goûts). La règle utilise peu de figurines (40 à 50 environ par armée, sur douze socles), se présente en une dizaine de minute aux néophytes et les batailles se jouent en une heure environ, ce qui est idéal pour un public de passage.

Pour ce projet, nous avons peint 6 armées en 28mm car cette échelle permet un bel aspect visuel et que le projet est d'une taille raisonnable. Nous avons donc trois armées de Bretons (liste DBA II/81 Sub-Roman British) menée par le noble Arthur face aux Saxons honnis (deux fois II/73 Early Anglo-Saxon) et leurs alliés Scots-Irlandais (II/54 Scot-Irish) manipulés bien évidemment par le traître Mordred (une histoire peut-être elle belle sans un bon traître ?).

C'est donc cela que nous avons testé entre nous ce vendredi 17 août avant de faire nos bagages pour les lointaines terres de Brocéliande.

Les armées s'avancent sur le champ de bataille.

Les armées s'avancent sur le champ de bataille.

Les bretons se déploient. L'avant-garde de soldats professionnels essaye de faire bonne figure, et de cacher le fait que l'essentiel de l'armée est composée de paysans terrorisés.

Les bretons se déploient. L'avant-garde de soldats professionnels essaye de faire bonne figure, et de cacher le fait que l'essentiel de l'armée est composée de paysans terrorisés.

... mais comment ne pas pâlir devant ces redoutables pillards Scots ?

... mais comment ne pas pâlir devant ces redoutables pillards Scots ?

... particulièrement quand l'artiste qui les a peints est heureux d'avoir réalisé son auto-portrait en figurine au centre de ce socle ? Qui a envie de le contredire ? Des volontaires ?

... particulièrement quand l'artiste qui les a peints est heureux d'avoir réalisé son auto-portrait en figurine au centre de ce socle ? Qui a envie de le contredire ? Des volontaires ?

Nul ne se souvient plus aujourd'hui comment ni ou Arthur, Dux Bellorum de Bretagne, a vaincu les Saxons ! Le fracas des armes et les flots de sang ont jetés sur cette histoire un voile de plusieurs centaines d'années mais aujourd'hui nous sommes rassurés de savoir que le roi en dormition en Avalon reviendra nous protéger quand la Bretagne sera menacée...

Nos figurines sont principalement d'anciennes "Wargames Foundry" et des "Gripping Beast", et nous avons fait un large usage des bannières et décors de boucliers "Little Big Men Studios"

Nos figurines sont principalement d'anciennes "Wargames Foundry" et des "Gripping Beast", et nous avons fait un large usage des bannières et décors de boucliers "Little Big Men Studios"

Partager cet article

Commenter cet article

sapeur_dh 12/09/2013 21:39

Superbe expérience que ce week-end en Brocliande. Encore merci les copains pour m'avoir accompagné au long de ce projet qui me tenait à coeur et que je n'aurai pu mener à bien seul. Pour ce qui est de l'autoportrait il va falloir tout de même que je rajoute du poil gris dans la barbe de la figurine et par contre j'aurai pu me permettre de raboter un peu la bedaine...